Boursorama

Cette cryptomonnaie va faire tomber le système bancaire mondial !

Boursorama facilitates your transfers to cryptocurrency exchanges.

Début 2022, un nouveau protocole crypto à démarrer en bombe…

Il s’agirait de la pièce manquante pour que l’écosystème crypto remplace le système financier classique.

Acheter cette crypto aujourd’hui, c’est l’opportunité de faire x10 sur votre investissement.

Chère Cryptonaute,

Les banques vont disparaître. 

Ce n’est pas un pari, Ni un souhait.

C’est la réalité.

Pourquoi ?

Pour la même raison que les calèches ont disparu avec l’avènement de la voiture : parce qu’il a mieux.

Plus simple, plus rapide, moins cher. Plus sécurisé, infalsifiable. Transparent.

C’est la révolution de la blockchain et des cryptomonnaies qui va faire tomber les banques.

Mais pas seulement les banques. 

Tous les services financiers sont concernés : assurances, crédit à la consommation, trading, épargne…

C’est tout l’écosystème de l’argent et des échanges qui va basculer.

Et si vous en doutez…

Pensez à ce que disait Henry Ford, justement, au sujet des calèches et des voitures :

« Si j’avais demandé à mes clients ce qu’ils voulaient, ils m’auraient dit : un cheval plus rapide »

Cette citation est restée célèbre.


Elle énonce une vérité dure à admettre, mais qui se vérifie à chaque fois.


Cette vérité, c’est qu’on ne peut pas demander aux gens quelle sera la prochaine révolution.


Car ils n’en savent rien.


Reprenons l’exemple de la voiture : 


Avant que les premiers modèles ne sortent, qui aurait pu avoir l’idée d’une caisse en métal qui avance toute seule ? 


Personne, à part ceux dont c’était le métier, d’imaginer de nouveaux moyens de transport.

Aujourd’hui, la même chose arrive au système financier

Les banques, les compagnies d’assurance, les fonds de gestion, les organismes de crédit, sont comme de vieilles calèches tirées par des chevaux usés.


Juste à côté, une autoroute futuriste vient d’être achevée. Cette autoroute, c’est la blockchain.


Des véhicules ultra-rapides, confortables et surs s’y déplacent à la vitesse du son.


Ces véhicules, ce sont des applications décentralisées (dApps).


Les dApps sont de nouveaux services financiers construits sur la blockchain, qui remplaceront les banques et le reste.


Et tout cet écosystème, l’autoroute futuriste + les véhicules ultra-rapides….  


C’est la finance décentralisée, ou DeFi


Pour beaucoup d’analystes, il s’agit de la plus remarquable innovation du 21ème siècle.


Ici, je vais vous montrer pourquoi et comment la DeFi est en train de remplacer le système financier traditionnel.


Mais surtout, je vous montrerai comment investir dans la révolution DeFi pour espérer des gains jusqu'à 900% et notamment faire un “X10” sur une petite cryptomonnaie révolutionnaire !


Je vous propose de commencer tout de suite.

La DeFi offre les mêmes services que la finance traditionnelle… mais en mieux

Vous avez compris : la DeFi est un ensemble d’outils d’application qui vous offrent des services financiers construits sur la blockchain.

On parle d’applications qui permettent : 

  • D’effectuer des transactions

  • D’emprunter de l’argent

  • De prêter de l’argent

  • De gérer son épargne et de la faire travailler

  • D’investir ou de faire du trading

  • De souscrire une assurance

  • D’établir des contrats et des compris de vente

  • De faire des paris sportifs 

  • Etc..

En somme, tout ce que l’écosystème financier traditionnel permet déjà de faire…

Alors, vous me direz, pourquoi la DeFi existe-t-elle ?

Et surtout, pourquoi ferait-elle tomber les banques ?

La réponse tient en un mot : Blockchain.

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, j’en parle déjà beaucoup sur mon site.

Ce que vous devez retenir c’est que la blockchain permet :

  • D’effectuer des transactions sécurisées et infalsifiables 

  • De suivre les flux d’argent en toute transparence

  • D’automatiser des contrats et des opérations selon des conditions prédéfinies

  • D’enregistrer les données sur des milliers de serveurs à la fois, de façon cryptée, de sorte qu’aucun organe centralisé ne puisse supprimer ou cacher quoi que ce soit.

Vous comprenez que dans l’écosystème DeFi, les Panama Papers ou l’affaire Clearstream n’auraient jamais pu avoir lieu.

Car l’ambition de cette nouvelle finance, c’est de proposer un système, sans mécanisme obscur, sans porte dérobée, sans privilège arbitraire…


Un système où la triche est devenue impossible.

La DeFi, “ça coute moins cher et c’est plus sûr” 

La DeFi, c’est aussi la fin des intermédiaires.

Banques, courtiers, plateformes centralisées ou gouvernementales… La DeFi rend obsolètes tous ces parasites qui ponctionnent des taxes à chaque transaction.

 

Imaginez : 
 

Vous voulez envoyer de l’argent à votre fils qui vit à l’autre bout du monde.

Si vous passez par votre banque, vous savez ce qui arrivera : elle vous prendra des frais exorbitants et mettra 6 jours à transférer la somme.


Grâce à la blockchain, vous envoyez des cryptomonnaies depuis votre portefeuille vers celui de votre fils.

Il n’y a aucun intermédiaire, des frais proches de zéro et une vitesse de transaction quasi instantanée.

Et surtout : il n’y a aucun risque que le transfert d’argent soit impossible.

 

Car vous le savez, certaines transactions d’un pays à l’autre sont impossibles pour des raisons réglementaires.

Et même au-delà de ça : près de 2 milliards de personnes n’ont pas de compte bancaire.

Dans un cas comme dans l’autre, la DeFi fait exploser toutes ces contraintes.

Avec une connexion à internet, vous pouvez tout faire.

Et surtout, vous le faites pour moins cher.

C’est logique : puisque tous les contrats, prêts, assurance, montages… sont assurés par des applications décentralisées, (donc des programmes informatiques) il n’y a plus de personnel à payer, plus de locaux non plus.

Les frais résiduels, dérisoires, servent à faire tourner la blockchain et rétribuer les mineurs.

Tout est géré grâce aux smart contracts, ces programmes informatiques qui exécutent automatiquement certaines opérations à partir du moment où certaines conditions sont remplies.

Imaginez : plus de frais de tenues de compte, plus de frais de dossiers, plus de frais pour avoir une carte bleue, des frais dérisoires sur vos transactions...

Évidemment, que les banques ne peuvent pas s’aligner. Et qu’elles vont disparaître.

Bien sûr, ce qui est valable pour les banques est valable pour tous les établissements financiers.

Et ce n’est pas fini… nous venons juste de voir pourquoi la DeFi est meilleure que la finance traditionnelle sur les services existants.

Mais la DeFi offre aussi de nouvelles fonctionnalités ultra-avantageuses pour les particuliers… que le système bancaire ne pourra jamais répliquer.

Et bien sûr, je vous expliquerai comment investir dans cette révolution pour espérer multiplier votre investissement par 10…

50 000€ en 10 minutes, des prêts qui se remboursent tout seuls… Les “Superpourvoirs” de la DeFi

Chaque application décentralisée propose des services qui vont du prêt à la gestion de votre épargne, du trading aux transferts instantanés…

Mais ça ne s’arrête pas là. Puisqu’ils sont construits sur la blockchain, ces services offrent des fonctionnalités qui n’existaient pas jusqu’alors :

 

  • Vous pouvez contracter ou clôturer un prêt de 50 000€ en 10 minutes.

  • Vous pouvez synthétiser, répliquer et détenir des actifs qui ne sont pas sur la blockchain (comme les actions, l’or, le pétrole) tout en profitant des frais minimes et de la sécurité de la blockchain dans vos échanges.

  • Vous pouvez posséder des fragments d’actions et des fragments d’immobilier de façon simple et ultra-sécurisée ; ainsi, il devient possible d’acheter un appartement plusieurs sans devoir vous lancer dans des montages juridiques et fiscaux, grâce aux “tokens”, ces jetons qui fragmentent la valeur des actifs pour les rendre accessibles.

  • Vous pouvez contracter un prêt qui se rembourse tout seul et bloquant votre épargne pour qu’elle génère des intérêts qui rembourse le prêt - votre prêt se rembourse donc de lui-même, grâce à l’argent mis en gage !

  • Vous pouvez placer votre épargne sur l’équivalent d’un livret A… qui travaille à 6% sans volatilité. Puisqu’il n’y a plus de frais de personnel ni de locaux, l’ingénierie financière de la blockchain offre de biens meilleurs rendements que la finance traditionnelle… les produits d’épargnes un peu plus volatils proposent même des taux dépassant les 30% !

C'est d'ailleurs ce qu'a fait la Société Générale, les taux sont tellement intéressants...

La multinationale française qui compte pas moins de 150 000 employés a emprunté 30 millions de dollars sur la DeFi... 

Société-Générale-DeFi.png

Je m’arrête là sur le potentiel presque sans fin de la DeFi.

Vous avez compris l’essentiel.

Maintenant, je vais vous apprendre comment vous pourriez investir sur cette révolution...

Pour le comprendre, il faut comprendre ce qui manque à la DeFi pour renverser définitivement les banques.

Les 3 limites de la finance décentralisée

Avec ce que vous venez de lire, vous vous demandez surement pourquoi la DeFi n’a pas encore remplacé le système financier.

Bien sûr, ce genre de bascule prend du temps… Les freins au changement sont nombreux… et l’ancien système fait tout ce qu’il peut pour ralentir sa chute.

Mais au fond, la DeFi n’a que 3 vrais problèmes à surmonter :

 

  • La méconnaissance du public

  • L'engorgement de ses réseaux

  • La complexité de compréhension

Concernant la méconnaissance du public, le problème va se régler tout seul.


Pensez à ces jeunes mariés qui annonceront à leurs amis qu’ils ont obtenus leur prêt pour acheter un appartement… en 20 minutes sur Internet, à un taux ultra-compétitif.


Avec, en prime, la possibilité de faire travailler leur épargne bloquée en gage pour accélérer le remboursement.


À votre avis, que diront les autres jeunes couples de leur entourage qui veulent eux aussi s’installer, et qui en ont marre de faire la tournée des banques ? 


Ils diront “montre-moi comment tu as fait”. Et c’est comme ça que ça se répand.


C’est là qu’arrive le second frein de la DeFi : l'engorgement des réseaux


Pendant longtemps, pour utiliser les services de la finance décentralisée, il fallait utiliser le réseau Ethereum qui est parfois sujet à des ralentissements… les trésors de la DeFi étaient alors réservés aux “riches”.

 

Comprenez ceux qui peuvent se permettre de payer des frais considérables - parfois plus de 200$ - pour valider une transaction.

Puisque le réseau Ethereum repose sur des « mineurs », qui permettent la décentralisation des processus, quand ces mineurs ne sont plus assez pour valider toutes les transactions, le « prix » de la validation augmente – et les délais aussi.


Mais là encore, le problème est en passe d’être résolu. Les développeurs de tout bord ont créé de nouveaux réseaux capable de supporter un nombre faramineux de transactions par seconde, le tout sans frais

Prenez par exemple la BNB Smart Chain, cette blockchain supporte à elle seule 10 000 transaction par seconde, c'est 500 fois plus de transaction par seconde que le réseau Ethereum qui supporte difficilement plus de 20 transactions par seconde.

Ou encore Polygon, (le réseau de couche secondaire à Ethereum) qui lui supporte 65 000 transactions par seconde. Ces réseaux garantissent un avenir radieux pour la DeFi… et l'opération séduction fonctionne :
 

TVL.png

Sur ce graphique, vous avez la TVL - Total Value Locked sur la finance décentralisée.


En français : l’argent bloqué sur des contracts de la finance décentralisée.


Cela ne comprend donc pas les contrats passés, ni les transactions instantanées.


La TVL, c’est l’argent que des gens acceptent de bloquer à moyen ou long terme sur la DeFi… C’est un indicateur fiable du niveau de confiance et d’adoption de cet écosystème.


Et comme vous le voyez, la TVL accélère vite.


Rien qu’en 2021, sa valeur a été multipliée par 6,5 - soit une hausse de 550% !


Nous sommes passés de 40 milliards de dollars bloqués en janvier à plus de 260 milliards en novembre…


En fait, nous sommes en train de vivre en direct l’adoption massive des cryptomonnaies et de la finance décentralisée.


Trop tard pour en profiter ?


En fait non, car il reste un obstacle de taille pour que la DeFi remplace tout le système financier.


Et la solution qui permet de surmonter cet obstacle est notre cible d’investissement.


Cette solution est portée par une petite cryptomonnaie pas encore listée et donc ultra-abordable, mais dont la valeur va être multiplié par 2,5 et pourrait être multiplié par 10 dans les années - voire les mois - qui viennent.

Le plafond de verre de la DeFi

Rappelez-vous, je viens dénoncer les 3 limites de la DeFi : méconnaissance du public, engorgement du réseau et sa complexité de clarté.


Les 2 premières limites sont en cours de résolution, on l’a vu.


C’est la dernière qui pose vraiment un problème.

La complexité de compréhension,

En clair, l'utilisation de la blockchain, sur laquelle repose l'essentiel des applications DeFi, est souvent mal compris du grand public.

Parce qu’il y a trop d'acteurs, la blockchain est devenue incompréhensible.

Le problème vient essentiellement du nombre, en constante augmentation, d'applications bancaires permettant l'usage des cryptomonnaies.


Pour rappel, utiliser des cryptomonnaies ne veut pas dire utiliser la blockchain

 

Il est important de distinguer les services financiers traditionnels qui utilisent les cryptomonnaies, des services financiers de la blockchain - la Finance Décentralisée.

C'est le cas de nombreuses plateformes centralisées, elles sont régulées auprès d'une entité gouvernementale et s'opposent donc par principe aux applications décentralisées de la blockchain.

 

Binance et Coinbase illustrent parfaitement cet exemple.

 

Ce sont deux services de cryptomonnaie répliquant les mécanismes des banques traditionnelles avec un coffre centralisé.

 

Autrement dit, cela n'a rien à voir avec les services financiers de la blockchain.


C’est un problème de compréhension, ces nouvelles banques crypto joue sur votre méconnaissance de l'écosystème pour vous faire rejoindre un coffre sur lequel vous perdez la souveraineté de vos fonds.

Voici la différence fondamentale entre un utilisateur de Coinbase et un utilisateur de la DeFi :

 

Dans le premier cas, l'entreprise est propriétaire de vos fonds... alors que sur la DeFi, vous êtes le seul propriétaire du coffre et de tous les actifs qu'il contient.

La solution pour ouvrir la DeFi au monde

La situation est simple : avec l’explosion de la DeFi, de nombreux services ont voulu récupérer leurs parts du gâteau, mais nous l'avons vu, toutes les applications de cryptomonnaies ne sont pas décentralisées.


C’est dans ce contexte, aux alentours de mars 2022, qu’un nouveau projet d'application bancaire décentralisé a fait parler de lui…


Une dApps qu’on a qualifiée de “Banque 3.0” ou de "crypto banque du peuple”.


Les informaticiens parlent d’un “guichet unique de la DeFi” mais ça ne vous dira sans doute rien…


Je vais essayer d’être le plus clair possible pour que vous compreniez à quel point ce projet est dingue.


Pour faire simple, cette nouvelle banque entièrement décentralisée est construite de manière "interopérable"... dans le jargon technique, cela signifie que cette application est compatible avec toutes les blockchains.

Mais ce n'est pas tout, cette banque 3.0 rassemble l'entièreté des services que peut proposer la DeFi.


Cela nous indique qu’elle devance déjà tout ce qui se fait de mieux dans le monde de la DeFi… et qu'en plus, elle regroupe en une seule et même place toutes les opérations qu'offre une banque décentralisée.

Les développeurs de cette nouvelle application l'ont conçu pour que chacun puisse devenir sa propre banque.

Encore une fois, le principe est très simple :

Cette banque 3.0 vient de créer le premier système bancaire juste et équitable au monde. 

 

Je vous vois déjà me demander comment cela est possible...

C'est encore elle : la blockchain.

Cela est possible grâce aux protocoles automatisés et aux "smarts contracts" de la DeFi...

 

Ils sont codés directement sur la blockchain et sont inviolables, infalsifiables, complètement immuables.

Les développeurs ont programmé l'application pour qu'elle reverse automatiquement les bénéfices aux utilisateurs de la plateforme !

En gros, dès lors que le service enregistre des bénéfices liés aux opérations réalisées sur l'application, les frais sont reversés aux utilisateurs.

 

  • Une partie est bien entendu conservée pour maintenir le fonctionnement du système (45%), 

  • L'autre partie (47%) est intégralement reversé aux utilisateurs.

  • (3%) sont reversés pour la finance verte et sociale.

Avec ce système, vous gagnez littéralement plus que la banque elle-même.

Pourquoi on parle de ”Banque 3.0” ?

Le projet DeFi dont je vous parle n’est pas un projet qui se contente d'exister sur la blockchain…


C’est déjà une prouesse technique… mais c’est au-delà de ça.


Cette application prévoit aussi : 

 

  1. D’interconnecter toutes les sources de liquidités présente sur la blockchain

  2. De proposer une carte bancaire permettant le paiement en cryptomonnaie

  3. De servir des rémunérations sur les placements en euro et en dollar

  4. De proposer un système de gouvernance démocratique décentralisé

  5. De lancer des projets crypto respectant les normes de la DeFi


Si je dois résumer le projet : il est spécialisé pour faciliter l'accès à la DeFi.

Cette application se développe comme un protocole fédérateur pour les communautés de la DeFi...

 

Ces communautés sont historiquement isolées sur une blockchain. Principalement à la recherche du nouveau service pour faire des bénéfices rapides mais sans se préoccuper de la prouesse technique du projet.

La banque 3.0, sécurisé par la blockchain, est le premier espace de rencontre pour les utilisateurs DeFi.

 

En créant une solution adaptée aux nouvelles technologies, cette application permet à chaque nouveau projet décentralisé, à chaque nouvelle cryptomonnaie d'exister sur l'écosystème DeFi sans les limites réglementaires traditionnelles.


Elle permet aussi à chaque utilisateur de créer un compte en trois cliques, sans vérification d'identité, ou de dépôt minimal, ouvrant ainsi l'accès à la finance aux personnes en situation de précarité bancaire.

 

Les utilisateurs pourront commander une carte bancaire, celle-ci fonctionne avec un système de rétribution. Dès lors que vous utilisez la carte en magasin pour vos paiements, vous recevez en retour entre 1% et 6% du montant de votre achat.


En proposant des transactions plus rapides et moins chers que ce que propose une banque institutionnelle, cette nouvelle application colmate le fossé qui sépare la blockchain des utilisateurs du service financier traditionnel, ce qui leur permettra de se débancariser.


Ils pourront utiliser un nouveau système financier fondé sur la transparence, la sécurité et l’inaltérabilité… où ils ne dépendent plus d’aucune institution.

Comment investir dans cette révolution ?

Si vous êtes débutant dans l’univers des cryptomonnaies, cette opportunité est parfaite.


Bien sûr, il n’est pas trop tard pour acheter du Bitcoin ou de l’Ethereum… mais si vous visez des gains massifs, il faut évidemment investir dans des projets qui n’ont pas encore explosé.


Or, il existe tellement de cryptomonnaies - plus de 6000 - qu’il est difficile de savoir où investir.


Le projet de banque 3.0 dont je viens de vous parler émet sa propre cryptomonnaie, dont le listing n'a pas encore eu lieu - mais qui a un énorme potentiel.


Si vous investissez dans ce projet, vous investissez dans l’adoption massive de la DeFi… 


Or, je vous rappelle que près de 2 milliards de personnes n’ont pas de compte bancaire.


Et que c’est dans les pays dont la croissance économique et démographique est la plus forte que l’adoption des cryptomonnaies est la plus rapide :

 

  • Au Nigeria, 32% de la population détient des cryptomonnaies

  • Au Vietnam, c’est 21% de la population

  • En Turquie, c’est 16%


Pas exactement des petits pays : à eux 3, 380 millions d’habitants.


Et avant 2050, ces pays feront tous partie du G20.


Autant, vous dire que c’est le genre de révolution à ne pas manquer…

Ce qui tombe bien : je peux vous aider à prendre votre part du gâteau.

“La banque est morte, vive la banque”

C’est le nom du guide complet que j’ai envoyés il y a quelques jours à mes abonnés.


Dans ce guide, toutes les informations nécessaires pour acheter la cryptomonnaie de cette blockchain révolutionnaire :

  • Son nom et le code unique qui l’identifie 

  • Le prix auquel l'acheter

  • Les plateformes sur lesquelles l’acheter

  • Les techniques pour créer son compte facilement


Et bonne nouvelle : les analystes avec qui je travaille anticipent une hausse de 900% de son cours dans les années, peut-être même les mois à venir.


Cela veut dire multiplier votre investissement par 10…


Cela s'explique. Cette cryptomonnaie n'est pas encore listée.

Elle est encore en prévente et donc à prix réduit !

 

Le principe est simple, plus vous réservez d'unité de cette cryptomonnaie, plus le tarif est avantageux.

Concrètement, vous achetez votre crypto à 0.04$, et vous détenez une crypto à 0.10$ au listing.

Vous réalisez au minimum 2,5% de bénéfices sur votre investissement.

De plus, cette cryptomonnaie est une denrée rare et convoitée.


Ce qui veut dire qu’une fois que vous la détenez, vous pouvez aussi toucher une rente simplement en l’immobilisant dans un portefeuille…


C’est le principe du “staking”, un autre gros avantage des cryptomonnaies.


Imaginons que vous achetiez 100 unités de cette cryptomonnaie : 

  1. Vous gagnez de l’argent quand le cours grimpe (objectif : + 900%)

  2. Vous gagnez de l’argent en la détenant sur un compte que l’on peut comparer à un livret épargne sur une application décentralisée. Le taux d’intérêt est compris entre 10,5% et 13%, ce qui est plus de 10 fois supérieur au livret A…


Vous comprenez pourquoi les abonnés à ma publication étaient si contents de recevoir leur dossier il y a quelques jours…


Mais attendez : je n’ai pas fini.


Si vous décidez de recevoir ce dossier, je vous donne également accès au canal Telegram secret de la banque 3.0 ou des analystes en trading expert sur la crypto réalisent des opérations en direct.
 

Banque 3.0 Trading Futures (Telegram Secret)

Pour être 100% complète, la banque 3.0 propose aussi une plateforme de trading décentralisée.

 

Mais pour que tout le monde puisse réaliser des bénéfices, un channel Télégram spécial a été créé.
 

Ce channel Telegram est idéal pour tous ceux qui veulent se lancer dans le trading décentralisé, car il contient :

 

Une vidéo explicative sur la configuration du compte
Les ordres précis à rentrer, le prix d'achat de vente et les indications graphiques sur l'opération à réaliser.


Vous avez juste à suivre les indications, presque un jeu d'enfant.


En somme : un bon rapport risque/opportunité, et pas 150 cryptos à acheter. Ce channel vous permettra sans aucun doute de réaliser vos premiers bénéfices en trading, bien sûr avec le temps…


Pour recevoir votre dossier complet + le channel Telegram, c’est simple : il suffit de vous cotiser à Cryptofuel, ma publication de recherche sur la DeFi.

D’où viennent ces informations ?

Quand j'ai lancé Cryptofuel, je me suis rapproché des meilleures communautés sur la décentralisation au monde.

 

L'une d'elles, basée en Europe, dispose du meilleur service de recherche dans la finance sur la blockchain que je connaisse.

Cela fait plusieurs années que je suis leurs recommandations.

Le service est dirigé par deux "gourou de la DeFi" qui ont leurs entrées dans cet univers fascinant : Benoît Courtois et Pierre Bechmann.

Benoit Courtois.jpeg
Pierre Bechmann.jpeg

Quand j'ai lancé Cryptofuel, je me suis rapproché des meilleures communautés sur la décentralisation au monde.

 

L'une d'elles, basée en Europe, dispose du meilleur service de recherche dans la finance sur la blockchain que je connaisse.

Cela fait plusieurs années que je suis leurs recommandations.

Le service est dirigé par deux "gourou de la DeFi" qui ont leurs entrées dans cet univers fascinant : Benoît Courtois et Pierre Bechmann.

Benoit Courtois est un ancien Senior Manager du cabinet d'audit PwC et un directeur financier chevronné.

 

Après des études de finance dans une grande école, il est aujourd’hui « business angel » et s’est rapidement tourné vers la blockchain pour participer à la montée en puissance du secteur. À cette occasion, il a même monté plusieurs entreprises de conseils et de financement dans la DeFi.


Pierre Bechmann, son binôme, est un ancien cadre dirigeant dans l’univers de l'audit chez KPMG au Luxembourg. Il est maintenant investisseur dans plusieurs fonds et depuis plusieurs années à la tête d'un club d'investissement qui analyse toutes les tendances sur les marchés du metavers et de la DeFi.


Épaulés par des dizaines d’analystes, leur travail est d’identifier les bouleversements technologiques à venir et les meilleures opportunités financières.


Chaque mois, ils envoient une recommandation boursière ou crypto à haut potentiel à leurs clients, sous forme d’un dossier comme ceux dont nous venons de parler.


La cryptomonnaie dont nous avons parlé est leur plus grosse alerte crypto pour cette fin 2022…


Et quand on regarde leurs résultats pour 2020, il y a de quoi espérer de gros gains.

4070% de croissance moyenne sur les recommandations de 2020

Pour l’année 2020, les recommandations émises par l’équipe dirigée par Pierre Bechmann ont surperformé.

 

Même si vous aviez les meilleures pépites de l'innovation tech, vous n’auriez pas fait la moitié du résultat de Human : +4070% de gain en moyenne sur les 6 derniers projets passés entre leurs mains.

La stratégie est simple, acheter les cryptomonnaies en ICO - avant le listing - et revendre une partie des tokens pour encaisser les bénéfices.

Human.png

Si vous aviez investi sur toutes les actions recommandées par leur équipe en 2020, et vendu au point le plus haut du projet, vous auriez réalisé entre 125% et 6800% de bénéfices sur votre investissement !

 

Avec un seul de ces investissements, vous auriez déjà plus que doublé votre mise…

 

Et c’est ce genre de performance depuis près de 5 ans.

 

Vous comprenez pourquoi j’ai décidé de travailler avec eux

 

Arrêtez de financer la destruction de la planète

Si vous ne le saviez pas...

Votre compte bancaire institutionnel finance le chaos écologique.

Petit point écologie pour vous décider à rejoindre la DeFi.

Lorsque vous détenez un compte bancaire traditionnel :

Votre argent est placé sur des marchés financiers cancérigènes.

 

Peu de gens le savent, mais les banques dominantes du secteur financier sont aujourd’hui en grande partie responsable de l’aggravation du dérèglement climatique.

Les plus grandes banques françaises continuent de financer de nouveaux projets d’énergies fossiles.

 

Elles ont versé plus de 350 milliards de dollars en soutien au charbon, au pétrole et au gaz depuis que l’Accord de Paris sur le climat a été adopté. 

Entre les différentes crises, l'inflation et les guerres... le contexte économique reste instable.

 

Mais avec les innovations technologiques, vous pouvez maintenant choisir de laisser vos bénéfices dans la main d'entreprises institutionnelles... ou choisir de récupérer le pouvoir, tout de suite, sur votre argent, vos bénéfices et vos dividendes. 

Et aujourd’hui, vous pouvez nous rejoindre et recevoir immédiatement votre dossier banque 3.0, accéder au channel de trading et sauver la planète en même temps.

 

Alors prêt pour la DeFi ?

Voici ce que je vous propose

Il vous suffit de cliquer sur n’importe quel bouton de cette page.

 
Vous arrivez sur notre bon de réservation, où vous indiquez vos coordonnées et la date pour être rappelé par notre équipe d'experts.
 
Vous validez votre formule, et vous arriverez sur une page de confirmation.
 
Quelques minutes plus tard, vous recevrez un mail de confirmation qui contient tous vos cadeaux :
 
  • Le dossier "La banque est morte ? Vive la banque" 
  • L'accès au Telegram ultra-privé de la banque 3.0
 
Tout ça pour 0€ seulement.
 
Je crois que vous savez tout.
 
Je me réjouis de vous compter parmi les lecteurs de Cryptofuel, et de vous voir réaliser d’énormes gains sur les DeFi et la blockchain !

CE SITE

N'EST PAS UN EXERCICE

NI UN CONSEIL EN INVESTISSEMENT